~ RPG Surnaturel ~
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez|

Perdue & Blessée

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Étudiante
avatar
MessageSujet: Perdue & Blessée Jeu 20 Déc - 23:48

Une fois le portail traversé, je ne criai pas tout de suite victoire. Même si j'en avais extrêmement envie, ce n'était pas encore le temps de fêter. J'étais poursuivit avant de le franchir et il fallait que je m'en éloigne le plus rapidement possible. D'un saut, je me transformai en panthère et me mis à courir, encore et encore. La peur me donnait la force nécessaire d'augmenter ma vitesse de mouvements. J'arrivai alors dans une forêt assez épaisse, mais ne m'en péoccupait pas tellement j'étais consentrée sur ma course.

Je finis par arrêter et me couchai sur le côté contre un chêne. La fatigue et l'épuisement m'empêchaient de faire le moindre mouvement de plus. J'espérais que ces scientifiques de malheur ne m'avaient pas suivi et que j'étais en sécurité pour de bon. Je me sentais tellement perdue et... seule... Je sentis des larmes couler sur ma fourrure. Je vis tous les visages des membres de ma famille défiler dans ma tête. Maman et ses sourires tendre & bienveillants ; Papa et ses blagues qui ne faisaient rire que lui mais qui nous chouchoutait à longueur de journée ; Fabian, l'aîné de la famille, qui était capable en un mot de nous rassurer lorsque nous ne nous sentions pas bien ; Thierry, le second, qui menaçait chaque personne que nous rencontrions pour ne pas qu'il nous arrive rien de fâcheux ; Juliette, la troisième, et ses airs de divas ; Noémie, la cinquième, et toutes ses grimaces qui nous faisait rire aux larmes ; et Aaron, le faux jumeau de Noémie et petit dernier de la famille, avec sa bouille d'ange tombé du ciel qui nous donnait cette envie de le prendre dans nos bras afin de le protéger du monde extérieur... Ma famille... ces gens que je ne reverrez sans doute jamais... je m'endormis sur cette pensée.

Quand je me réveillai, j'eus un blanc avant de me souvenir des évènements qui m'avaient ammenés ici. J'essayai de bouger mon bras - je m'étais retransformé inconsciemment durant la nuit- et réussis tant bien que mal avant de me lever en m'aidant de l'arbre à mes côtés. Je savais qu'il y avait une rivière où j'allais pouvoir me débarbouiller un peu, proche d'ici, alors je me déplaçai avec une lenteur qui m'énervait royalement. Ça me prit au moins une demi-heure avant que je ne l'atteigne enfin. Je m'écroulai à genoux proche de l'eau et m'aspergeai le visage avec. Je me débrouillai autant que faire se pouvait afin de me déshabiller ainsi que de me nettoyer le corps. Je ne pouvais pas me laver, parce que je n'avais aucun savon sur moi. J'avais finis le miens la veille dans la chambre d'hôtel que je m'étais loué sous un faux nom. Lorsque je jugeai que j'étais assez correcte, je me rhabillai et regardai autour de moi afin d'essaie de me dirigeai quelque part où je rencontrerai peut-être une personne de ce monde qui serait assez aimable pour me venir en aide.

Je me mis donc en route et commençai ma recherche de civilisation. Je passai la journée à chercher sans rien trouver. Je m'étais perdue. Pendant les moments où manger devenait une nécessité, je me métamorphosais et je chassais d'autres animaux plus petits. Mais le soir venue, je me sentis comme si un malheur allait s'abattre sur moi. Et cela me rendait nerveuse. Je regardais partout autour de moi en essayant de détecter la menace qui s'approchait innexorablement. Puis, j'entendis des grognements, beaucoup de grognements. Je ne les identifiai que lorsqu'ils arrivèrent à moi. Des loups. Toute une meute de loups pas contents de sentir un autre prédateur sur leurs terres. Je paniquai. J'étais seule. Si j'avais eu ma famille avec moi, cela n'aurait pas été pareil, mais j'étais seule. Je les vis s'avancer dans ma direction avec un air menaçant et terrorisée, je reculai, reculai et reculai encore jusqu'à sentir l'écorce d'un arbre derrière mon dos. Puis, ils se jetèrent tous ensemble sur moi.

Je ne me souvenais que de mes cris de détresse ainsi que de la peur, du sang, mon sang, ma chute et de la douleur qui irradiai à l'intérieur de tous mes membres. Ils repartirent après leur "avertissement" et me laissèrent pleine de sang à la portée de n'importe quel autre animal carnivore. J'usai de mes derniers effort pour retourner à la rivière afin de me nettoyer et de ne pas attirer de carnivores. Avant que je n'ai pu atteindre l'eau, je m'écroulai à terre de douleur et d'épuisement.


"- À... à l'aide... aidez... Aidez-moi..."

J'avais mal. J'étais seule. Et j'avais horriblement besoin d'aide si je ne voulais finir dévoré.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Perdue & Blessée Ven 21 Déc - 0:25

Il y avait bien longtemps que Daïtchi n'avait pas fait un tour dans la forêt. Bien qu'il soit métamorphe et qu'il n'ait absolument aucun mal à le contrôler, il n'aimait pas vraiment se changer en bête. Quoi que, au début, il avait eu un petit penchant pour la panthère noire. Celle-ci était pour lui un animal gracieux et un prédateur redoutable. Mais cette forêt était en grande partit peuplé de loup, il n'avait aucun problème avec les bêtes sauvages, mais les loups-garous les soirs de pleines lunes étaient une tout autre histoire. De plus, cette merveilleuse qualité qui lui permettait de se transformer, il l'utilisait pour cacher son apparence horrible. Malheureusement pour lui, les satyres n'avaient absolument rien d'attirant.

Ce soir, c'était particulièrement agiter, il entendait parfaitement le hurlement à la lune des loups. Les petites bêtes étaient affolées, même l'instinct de Daïtchi lui soufflait de sortir d'ici. Étant sous sa forme humaine dans l'incapacité de se défendre contre un quelconque prédateur carnivore, il décida de se transformer en une majestueuse panthère. Il savoura le contact de la terre sous ses pattes et envoya un grognement signe qu'il prendrait possession du territoire s'il en avait envie. Sous cette forme, il se sentait invincible et ne craignait absolument pas les loups. Après tout, Daïtchi à toujours une énorme confiance en ses capacités, douter de lui-même ne fait pas partit de ses habitudes.

Il pencha les oreilles, écoutant avec son ouïs beaucoup plus développer tout ce qui l'entourait. Il huma l'air ou lui parvint la douce odeur de sang. Il avait envie de se nourrir que le font les animaux, il partit donc à la course, fendant l'air avec l'agilité et la grâce propre au félin. Il croisa l'une des nombreuses meutes de loup qu'il distança en redoublant de vitesse sans vraiment leur porter attention, la seule chose qu'il désirait était de trouver d'où venait cette senteur alléchante.

La panthère repéra au loin un corps, une femme allongée ici au milieu de la forêt. Le satyre en lui l'empêchait de la blesser. Il lui tourna autour avant de s'approcher prudemment pour la reniflé, elle avait une odeur très étrange pour une simple humaine. Mais ici, personne n'est vraiment humain. Chose certaine, s'il la laissait là, elle ne passerait pas la nuit. Reprendre forme humaine serait du suicide, il attrapa donc un bras de la jeune femme et la traîna comme une proie, prenant soin par compte de ne pas lui déchirer le bras de ses dents pointu. Ils étaient qua quelque mètre du lac, une fois arrivée, il la tira dans l'eau. Il parait qu'une douche froide c'est très bon pour réveiller quelqu'un...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Étudiante
avatar
MessageSujet: Re: Perdue & Blessée Ven 21 Déc - 0:42

J'étais complètement en train de délirer. Une fièvre m'assaillait le corps et je n'ouvrais les yeux que pour m'assurer qu'aucun animal n'était dans les parages pour m'attaquer. Je perdais la notion du temps lorsqu'une autre panthère arriva et me tourna autour tranquillement pour ensuite m'agripper le bras et me traîner comme on traîne une proix. J'aurais dû avoir peur, pourtant j'avais ce sentiment à l'intérieur de moi qu'il n'était pas là pour me faire encore plus de mal après ces satanés loups. Il finit par me jeter dans l'eau... d'un lac après vérification. Je jurai.

"- Putin d'eau glacée, de bordel de merde!"

L'eau était peut-être froide, mais ça réveillait en criss. Par contre... le problème c'était que je ne pouvais pas panser mes plaies correctement et que j'allais devoir demander de l'aide à la personne transformée en ce même animal qui faisait partie de moi-même. Je n'étais pas assez fiévreuse et blessée pour ne pas remarquer la lueur d'intelligeance humaine qui brillait dans son regard. Je vais devoir lui demander d'enlever mes vêtements et de panser mes plaies pour moi... maudit que s'était embarrassant...

"- Est-ce que tu pourrais te retransformer afin de m'aider à panser mes plaies... s'il te plaît? Je serais bien incapable de toutes les panser par moi-même..."

Au moins, j'étais polie et je disais «s'il te plaît»...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Perdue & Blessée Ven 21 Déc - 1:04

Avoir été sous sa forme humaine, le satyre aurait probablement ris aux éclats en entendant le langage grossier de cette charmante Dame. Son petit manège eu au moins l'effet voulu, elle semblait totalement réveiller. La panthère dévisagea longtemps l'inconnu, il renifla l'air, pencha les oreilles, les alentours semblait sûr. Il reprit lentement forme humaine, non sans cacher son agacement. Les gens normaux ne fond pas la différence entre un animal sauvage et un animal-garou normalement.

"Qu'esse que tu fais, au milieu de la forêt en pleine nuit. C'est le territoire des loups... Mais je crois que tu le sais maintenant."


Il n'étais pas venu avec une trousse de premier secours, il retira donc son t-shirt qu'il déchira pour en faire des pansements. Il se mit aussitôt au travail, décidément elle avait de la chance d'être en vie. Il imbiba un morceau de chandail d'eau pour nettoyer les blessures. Il retira le haut de sa patiente comme si c'était parfaitement naturel. D'ailleurs, il était surpris de ne pas avoir de penser perverse... Il mit un bon moment à prendre soin de toutes les marques laisser par ses fichus chiens sauvages.

"Tu vas devoir retirer ton pantalon..."


Il lui fit un sourire éclatant tout en se rinçant les mains dans le lac. Il était anormalement attiré par cette jeune femme. Il avait cette étrange sentiment qu'il devait rester à ses côtés et veiller sur elle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Étudiante
avatar
MessageSujet: Re: Perdue & Blessée Ven 21 Déc - 1:39

J'attendis patiemment qu'il veuille bien se retransformer et l'observa tranquillement s'assurer qu'il n'y ait personne d'autre que nous dans les alentours selon son comportement. Je soupirai de soulagement lorsqu'il le fit et baissai la tête avec embarra. J'arbhorrais devoir m'appuyer sur une autre personne pour m'aider et préfèrais mon indépendance, mais j'ignorai ma fierté mal placée.

"- Qu'est-ce que je peux en savoir alors que je viens tout juste d'arriver par ce portail il n'y a même pas deux jours?"

J'entendis qu'on déchirait quelque chose et tourna mon regard vers l'homme derrière moi pour le voir avec des morceaux de son t-shirt entre les mains. Je me retournai pour le laisser faire. Il commença à nettoyer mes plaies et enleva naturellement mon haut pour poursuivre ce qu'il faisait. Je le laissai faire, bizarrement je ne me sentais pas du tout embarrassé alors qu'il me voyait à moitié nu et c'était un putin d'inconnu! j'avais l'impression d'être avec Fabian ou Thierry... Lorsqu'il me dit que j'allais devoir retirer mon pantalon, je m'exécutai tant bien que mal pendant qu'il se nettoyait les mains. Je savais que j'allais devoir enlever mes vêtements au complet si je désirais qu'il me soigne. Mes joues rosirent parce qu'il allait également voir les blessures que m'avaient fait les agents gouvernementaux envoyés par les scientifiques pour me récupérer... Des blessures par balle que j'avais dû soigner par moi-même avec la trousse de premier soin à la maison avant de quitter ma Guyane natale.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Perdue & Blessée Ven 21 Déc - 13:59

"Une nouvelle..."

Soupira-t-il pour lui-même. Il mouilla un nouveau bout de tissu et se retourna pour constater qu'elle était totalement nue. Il était légèrement agacé, mais se concentrait sur son boulot d'infirmier, D'ailleurs, il détestait ça! Son attention se figea sur des blessures n'ayant rien à voir avec une attaque de loup, il leva les yeux vers elle et termina les bandages.

"Rhabille toi... D'où viennent les autres marques?"

Il savait que s'attarder ici était dangereux, mais il voulait laisser le temps à la nouvelle de reprendre un peu de force. Les blessures par balle n'était pas courante ici, la plupart des gens préféraient utiliser leur atout que de vulgaire armes.

" Quel nom dois-je te donner?"

Il renifla l'air, pour la première fois, il était frustré de ne pas être sous une forme animal. Il entendait parfaitement les loups et certaines autres créatures, mais il n'étais pas en mesure de savoir à quelle distance ils se trouvaient. Il prit place au côté de la blesser et soupira. Il avait l'impression d'être avec une petite soeur.... Hors, il n'en avait jamais eu...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Étudiante
avatar
MessageSujet: Re: Perdue & Blessée Ven 21 Déc - 14:16

"- Est-ce si terrible que ça que je sois une "nouvelle"" Je fis la moue en le disant.

Quand il termina, je commençai à me rhabiller lorsque la question épineuse se fit entendre. D'Où venait les autres blessures? Je me mordillai la lèvre inférieur tout en poursuivant ce que j'étais en train de faire pour finir par me tourner vers l'inconnu.

"- Avant que je ne te raconte près de la moitié de ce qui fut ma vie avant que je ne traverse ce portail, pourrais-je connaître l'identité de l'homme qui vient de me sauver et de me soigner envers qui j'ai désormais une dette?

Je posai cette question afin de retarder le plus longtemps possible, le moment où je devrai lui expliquer la provenance de mes autres blessures.

"- Thalia... c'est comme ça que je m'appelle."

J'analysai les alentours avec tous mes sens. Une meute de loups se tenaient à un kilomètre de notre position vers l'Est et c'était les seuls prédateurs du coin pour l'instant. Mais je ne baissai pas la garde comme je l'avais fait plus tôt au point de m'être fait attaqué sans avoir pu me défendre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Perdue & Blessée Sam 22 Déc - 2:07

"Mais non! Je ne pense pas être la meilleure personne pour t'aider à t'intégrer dans ce monde par compte."

Les gens arrivaient ici les mains vide. Il n'avait jamais rencontré quelqu'un d'assez intelligent pour s'amener des bagages. Même lui n'avait pas pensé à un tel détail et s'il n'avait pas chassé pour se nourrir, les premières semaines auraient été pénible.

"Daïtchi..."
Il n'allait pas s'étendre sur le sujet, ce qu'il voulait, c'était son histoire à elle... Il s'étira avec sa grâce féline et bailla, il commençait vraiment à se faire tard, comme il n'avait pas couru ainsi à travers les bois depuis des lunes, il se sentait rouillé et crevé.

"Alors, Thalia... D'où viennent-elles?"

Il était peut-être trop curieux, mais il n'était pas du genre à s'en faire avec de simples détails comme celui-ci.. Puis, il devait bien meubler la conversation puisque visiblement, ils n'étaient pas près de bouger d'ici. Sans oublier qu'il cherchait à quelle race elle pouvait bien appartenir. Étant nouvelle, la possibilité que ses pouvoirs ne soient pas encore apparu était possible, mais Daïtchi en doutait franchement, les loups n'auraient pas laissé une humaine en vie... Elle était donc.. l'une des leurs... Où un animal garou quelconque. Ce qui expliquerait comment elle avait su qu'il était humain... Mais aussi l'odeur étrangement familière qu'il percevait chez elle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Étudiante
avatar
MessageSujet: Re: Perdue & Blessée Sam 22 Déc - 15:03

"- Enchantée Daïtchi..."

Je soupirai en voyant que je ne pouvais plus détourner son attention de ma triste histoire... Je tournai le regard au loin vers la cime des arbres de la forêt. Je n'avais pas envie de le regarder en parlant, je devais me concentrer sur mon récit.

"- Je te préviens que mon histoire n'est pas vraiment un conte de fée... loin de là même. Mais, je ne suis quand même pas l'une de ces victimes faibles qui adorent se vanter et raconter à qui veut l'entendre ses abus pour en retirer de la compassion et des bras pour se consoler. Tu dois comprendre que peut de personnes savent l'entière vérité sur l'histoire même de l'autre monde. Je vais commencer par là pour que tu comprennes bien. Il y a longtemps, on était endore des milliers à silloner la terre. Nous les garous, les télépathes, les guérisseurs, les elfes, les dryades, les nymphes, les vampires, etc. Mais, il y a tout juste cent ans, les gouvernements humains, les politiciens et les scientifiques émergeants décidèrent que nous étions trop dangereux pour eux et que nous conpremettions leur emprise sur la population qu'ils contrôlaient. Ce n'est qu'après de multiples guerres entre espèce que les survivants de ces mêmes guerres apprirent que leurs querelles étaient le résultats de méprises causées par les gouvernements humains. Ils décidèrent de se cacher et de se faire passer pour exterminés complètement. Même s'ils savaient qu'ils vivraient tous dans la peur et l'insécurité... c'était un mal nécessaire pour survivre..."

Je repris mon souffle après avoir dit tout cela non-stop. Je jetai un bref regard à Daïtchi avant de poursuivre mon histoire.

"- Je vivais avec mes parents ainsi que mes 5 frères et soeurs avant. Nous faisisons partis des derniers descendants de panthère-garou existant dans l'autre monde. On avait tellement peur que l'on découvre notre secret que l'on ne se permettait le changement de forme que lors des pleines lunes. Même là s'était dangereux que l'on nous découvre, mais nous n'avions pas le choix. La pleine lune nous obligeait à changer. Dans la famille, nous étions tous soudé... sauf une de mes soeurs ... Elle détestait devoir garder un tel secret pour elle alors qu'elle était fière de ce que nous étions. Elle ne comprenait pas le danger que nous courions ving-quatre heure sur vingt-quatre. C'est ce qui nous perdit... Je le compris lorsque je croisai son regard remplie de culpabilité lorsqu'elle m'aida à fuir loin des agents gouvernementaux qui nous courraient après pour nous capturer afin de nous emmener aux scientifiques qui mourraient tous d'envie de posséder l'un de nous pour nous faire subir des tests... Elle avait dévoilé notre secret à la mauvaise personne... et cette personne nous avait dénoncée..."

Un flot de larmes jaillit de mes yeux alors que mon regard était dans le vide à revivre les derniers évènements qui s'étaient déroulés dans l'autre monde.

"- Je.. j'aurais tellement aimé avoir pu les aider à ce sortir de là... Mais je n'ai pas pus, ni réussis... Un mois plus tard, leurs morts étaient annoncés sans plus d'état d'âme dans le journal et ils commencèrent à me poursuivre partout à travers le monde. Les agents envoyés devaient de ramener morte ou vif d'où les blessures par balle que j'ai sur le corps. Quand j'ai découvert l'existence de ce portail, j'ai décidé que je n'avais plus rien à perdre et que tout valait mieux que d'être capturée et emmenée à ces cinglés..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Perdue & Blessée Dim 23 Déc - 2:11

"Je ne suis pas du genre à prêter mon épaule pour pleurer."

Le satyre ne chercha pas de contact visuel. Il jouait nonchalamment avec le bas de son t-shirt, tout en gardant toutes sont attention sur Thalia. Il ne croyait pas qu'elle mentait, mais il avait un peu de mal à figurer le monde où il avait passé la plus grande partit de sa vie a date, rempli de créature comme ce monde-ci.

Il leva un sourcil surpris, il se doutait bien qu'elle était de la famille des garous, mais une panthère, jamais il ne se serait douté... C'était une coïncidence assez étrange mais qui expliquait pourquoi elle n'avait eu aucun mal à discerner son humanité lorsqu'il l'avait traîné au lac.


"Si tu ne te fais pas soigner correctement, se sera pas jolie et infecter.. "

Il n'était pas doué pour réconforter les autres, il lui tendit un bout de tissu restant de son chandail pour qu'elle s'essuit les yeux.

"Écoute...." Dit-il d'un ton qu'il essayait compatissant. " De ce côté du portail, tu n'auras plus à te cacher... C'est triste pour ta famille, mais tu ne peux plus rien pour eux. Cette forêt est le territoire des loups, ils sont très nombreux, de plus, certain loup-garou n'ont pas besoin de la pleine lune pour se transformer. Il n'hésiteront pas à te chasser de leur terrain de chasse."

Vivre avec un tel secret alors qu'on a rien demandé ne doit pas être rassurant. Il pouvait toutefois comprendre pourquoi sa soeur avait tant voulu en parler aux autres. C'était comme un dont spécial. Plutôt dommage de devoir le cacher.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Étudiante
avatar
MessageSujet: Re: Perdue & Blessée Dim 23 Déc - 3:19

Je souris tristement en l'entendant me dire que ce n'était pas de son genre de prêter son épaule pour pleurer. Je ne savais même pas pourquoi je me confiais autant à lui. J'aurais tout à fait pus me transformer et me sauver comme je l'avais toujours fait lorsque j'avais l'impression que l'on devenait trop proche de moi. Même lorsque j'étais encore avec ma famille. Je ne laissais personne m'approcher assez pour que je me sente mal de mentir sur ma véritable nature, Juliette n'était pas la seule à qui cela pesait de devoir garder notre secret sur notre véritable nature. J'étais fière d'être ce que j'étais mais pas au point de nous mettre tous en danger. Le fait de me confier me donnait l'impression de m'enlever un énorme poids de sur mes frêles épaules. Je ne savais pas pourquoi c'était aussi important qu'il comprenne... Pourquoi devais-je me sentir comprise par lui? Respectée? Je ne me comprenais pas moi-même et cela me perturbait grandement. Je souris d'un air désabusée lorsqu'il me parla de mes blessures s'infectants surement. J'acceptai le dernier bout de T-shirt pour m'essuyer les yeux des dernières traces de larmes restées présentes sur mon visage. J'étais extrêmement soulagée de ne plus devoir me cacher lorsque je me rappelai que les chaleurs allaient commencer dans moins d'une semaine, je gémis intérieurement.

"- Je vais te dire quelque chose. Je ne suis pas assez innocente pour ne pas avoir remarqué qu'ici était le territoire des loups. Une forêt a toujours été un lieu où l'unique lois du plus fort fait lois. J'ai toujours chassé en meute avec la famille et cela m'a tellement perturbée que je n'ai pas pus me transformer assez tôt pour me défendre contre ces maudits loups de merde! Et cela me mets vraiment en rage! Je n'ai pas su prendre soin de moi à un moment aussi critique alors que cela fait près de deux ans que je parcours l'autre monde en arrêtant pas une seule seconde de me battre et de prendre soin de moi indépendemment... "

J'étais vraiment en rage contre moi-même et cela me prenait la tête à un tel point! c'était vrai ce que je disais! Confidence pour confidence... je continuai sur ma lancée :

"- Tu sais, il n'y a pas qu'à ma soeur que cela pesait ce maudit secret.. Juliette n'était que celle qui ne comprenait pas que c'était uniquement pour notre survis à tous qu'on le gardait. J'ai toujours rêvé de pouvoir en parler avec quelqu'un d'autre que la famille. Mais, je savais que si je le faisais, je mettais ma famille en danger. Je ris amèrement.Je ne sais même pas pourquoi je te raconte ça à toi... Peut-être parce que je ne te connais pas ou parce que tu t'ais transformé en panthère également...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Perdue & Blessée Lun 24 Déc - 13:52

"Tu veux bien cesser de tout prendre au premier degré... Je me rapelle pas t'avoir traité d'innocente... Personne n'est vraiment humain ici... Tu trouveras probablement d'autre panthère garou... ou des métamorphes pour te tenir compagnie."

Les vrais garou comme les loups avaient plutôt tendance à voir les métamorphes comme une race inférieure.. Pourtant, ils pouvaient se changer en des animaux beaucoup plus imposant.

"Toi et ta famille auriez dû traverser ici avant d'être détruit..."

Beaucoup d'être surnaturel de l'autre monde devaient l'avoir fait, après tout, ils n'avaient rien à perdre. Mais avant d'atterrir ici, lui-même ignorait a quoi s'attendre donc il pouvait comprendre.

"Si tu tiens vraiment à rester dans cette forêt, tu dois commencer par te faire respecter des autres créatures... Change toi!"

Il était temps de rencontrer de nouveau les loups. Il se retransforma en panthère, rugissant tout en savourant ses sens animalier qui étaient revenus. Odorat, vu, grâce... Pourquoi avait-il cesser de se transformer, c'était si libérateur. Il partit à la course sachant qu'elle ne devrait pas avoir trop de mal à le suivre même blesser. Sous cette apparence, retrouver une meutes entière était un jeu d'enfant. Daïtchi sauta sur une branche, ainsi en hauteur, il mettait en valeur sa position supérieure. Les loups le fixèrent, incertain s'il devait attaquer ou non.

«Thalia?»

Il n'avait jamais essayé de communiquer ainsi. Pour dire vrais, il ne s'était jamais transformé avec quelqun...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Étudiante
avatar
MessageSujet: Re: Perdue & Blessée Jeu 27 Déc - 21:34

En l'entendant me dire que je retrouverai probablement d'autres personnes comme moi... je sentis que l'espoir qui s'était éteins depuis un long moment en moi refaire surface. D'autres panthères-garous? Métamorphes? Je regardai Daïtchi avec tellement d'espoir que j'en eu mal aux yeux...

"- Pour de vrai... d'autres personnes comme moi?"

Je l'avais chuchoté comme si c'était interdit de même prononcer ces mots. Puis ces mots comme quoi on aurait dû traverser avant de qu'ils meurent tous sauf moi me firent monter les larmes aux yeux.

"- Et comment était-on sencé savoir que ce portail existait dans notre coin perdu de la Guyane française, hein? Comment était-on sencé savoir qu'il mènerait dans un endroit où l'on serait accepté pour ce que nous sommes! On ne se mêlait pratiquement jamais de rien autre que de notre famille afin de survivre dans ce monde de cinglé!"

Il me parla de me faire respecter par les autres animaux si je désirais rester dans cette forêt. Ce n'est que quelques secondes après que je compris qu'il attendait de moi à ce que je me transforme. Je passai de l'être humain à la panthère noir. J'ouvris la gueule pour grogner d'agacement lorsqu'il partit à la course... surement pour aller à la recherche de ces merdeux de loups. Je me mis à courir à sa suite ruminant ma colère contre la meute. Je m'étais faites laisser faire par surprise... maintenant se seront eux qui seront surpris... Je me retrouvai à ses côtés alors que les loupiots l'observaient avec méfiance et doutes. Je m'amusai à faire peur aux suiveux derrières eux pour induire la panique et l'agitation quand Daïtchi grogna mon nom.

«Oui, Daï?»

Je prononçais le petit surnom que j'avais en réserve pour lui avec malice.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Perdue & Blessée Sam 29 Déc - 2:18

"J'en suis certain..."

Les yeux remplie d'espoir de Thalia l'énervait. Il n'avait pas pour habitude d'être apporteur de bonnes nouvelles.

" Tu peux parler plus fort, personne ne viendra te capturer dans ce monde!"


Elle m'avait dit avoir fuit toute sa vie. S'adapter ici ne serait pas facile pour elle, il lui faudrait beaucoup de temps pour faire un minimum confiance à son environement.

" Je passais simplement la remarque.. Tu vas pas pleurer quand même!"

Je voyais bien que les larmes lui montaient aux yeux. Dire qu'il n'avait même pas essayé d'être désagréable. Il se changea en panthère pour retrouver les loups. Il rugit, regardant la meute s'éloigner de quelques pas.

« Venge toi»

Daï? Il tiqua, il n'aimait pas trop les surnoms, mais il ferait avec. Il se déplaça pour avoir une meilleure vue d'ensemble.[/i]

« Je couvrirai tes arrières... Si tu en as besoin...»
Il n'avait pas l'intention de participai sauf pour une urgence. Le métamorphe avait la nette impression que Thalia pouvait très bien se débrouiller seule. Pour Daïtchi le plus important était qu'elle aie une parfaite confiance en elle-même puisque lui ne douait jamais de ses capacités
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Étudiante
avatar
MessageSujet: Re: Perdue & Blessée Sam 29 Déc - 17:10

Un petit sourire me vint aux lèvres lorsqu'il me dit qu'il était certain que d'autres personnes pareils à moi existaient dans le coin. Mais il s'effaça lorsque Daïtchi fit référence aux poursuites dont j'avais été l'objet. Il me dit que je pouvais parler plus fort et que l'on ne viendra pas me capturer ici. C'était toujours à prouver mon grand! La confiance est un bien trop précieux pour en donner à n'importe qui. Peu m'importe que tu me rappel mes frères, c'est ma propre soeur qui nous a trahis. J'avais retenu la leçon! Je retins les larmes qui m'avaient aveuglées légèrement et lui rendis un regard féroce.

"- Tu ne me verras plsu verser de larmes tu en as ma parole..."Je le sentis pour la première fois et remarquai que son odeur était mélangée à pleins d'autres animaux autres que la panthère. Il y avait même une odeur autre que celle des garous ou des métamorphes de mélangée, mais je ne pouvais pas l'identifier."métamorphe... si c'est seulement ça ce que tu es... mais j'ai un sérieux doute..."

Rendu aux côtés des loups, et après qu'il m'est appelé, Daïtchi me dit de me venger et qu'il allait protéger mes arrières. Un sourire de prédateur fit son chemin sur ma gueule. Je m'élançai sur la meute et avec toute la vitesse ainsi que la grâce de mon côté sauvage, je me jetai sur leurs cous pour les broyers entre mes mâchoirs. L'un d'eux réussis à me mordre à la cheville, mais j'agitai ma patte avec force et l'envoyai dans le décor. Un par un, je les tuai. Ils m'avaient blessés, ils méritaient de mourir. Une fois terminé le massacre, je me retournai vers Daïtchi et m'assis en me lèchant les pattes. Ma nature avait repris le dessus. Leur territoire m'appartenait désormais.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Perdue & Blessée Dim 30 Déc - 3:19

" J'espère bien, je n'aime pas les pleurnichardes..."

Il voyait tellement de filles pleurer qu'il commençait à en avoir marre. Mais il était capable de comprendre que certaine chose pouvait faire pleurer.

" C'est vrais, je ne suis qu'un méta de bas niveau et je ne dois pas me comparer à ton rang de garou pur souche... Mais je m'en balance... "

L'avantage du métamorphe c'est qu'il peut prendre n'importe quelle forme et donc se changer en un animal beaucoup plus imposant qu'une panthère un ridicule loup... Il continua la conversation une fois transformé.

"Satyre... Mais c'est sans importance.. Tu ne verras jamais cette partit de moi..."

Jamais il n'avait laissé voir sa véritable apparence a qui que ce soit, même lui ne supportait pas de se voir dans une glace. Il aimait beaucoup trop sa belle gueule d'humain.

Thalia ne se fit pas prier pour se jeter sur la meutes. Même blessé, elle s'en sortait à merveille. Il aimait bien les femmes avec du caractère. Il allait bondir sur la meute en voyant l'un des loups lui attrapa une patte. Seulement, elle lui montra bien que pour cette bataille il serait inutile.


«Ce n'est pas la seule meutes de la forêt, mais voilà un territoire sûr pour toi!»
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Étudiante
avatar
MessageSujet: Re: Perdue & Blessée Dim 30 Déc - 15:14

Je fronçai des sourcils en l'entendant dire de tels choses à propos de sa nature de métamorphe.

"- Je ne dis pas ça pour prouver une quelconque supériorité à cause de mon rang de garou, Daïtchi. J'aurais parfois préférée être une méta qu'une garou... t'imagines-même pas quels désagréments tu évites en étant méta.

En plus c'était vrai! Les métamorphes évitent d'avoir les désagréments qui accompagnent les garous. Comme les chaleurs et les incertitudes dans mon cas. C'était une véritable poisse. Une fois transformée, je l'entendis me dire que sa deuxième partie était satyre. Hmm... intéressant. Mais que je ne le verrai jamais sous cette forme. Dommage.

«Dommage... »

Après avoir tué toute la meute, Daïtchi me dit qu'il y avait plusieurs autres meutes de loups, mais que ce territoire était maintenant miens. Je lèchai ma fourrure pour la nettoyer tout en l'observant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Perdue & Blessée Mar 1 Jan - 22:10

"Peut-être bien... J'avais arrêté depuis longtemps de me changer en animal avant aujourd'hui... "

Il n'était pas garou, mais être forcé de se changer à la pleine lune ne devait pas être de tout repos. Daïtchi lui avait le choix, il avait choisi d'abandonner son côté animal et de se servir de sa capacité de méta pour cacher l'apparence du sature. Queue oreille et patte de bouc, ça n'a rien de séduisant. Pourquoi n'avait-il pas seulement quitter la forêt plutôt que de se transformer pour aider Thalia. Il l'avait fait si naturellement, mais après tout, c'était sa nature.

« Sous ta forme animal, cette forêt à tout se dont tu as besoin... Mais pour une humaine...»

Lorsqu'il était arrivé, rester sous sa forme de panthère pour survivre avait été l'épreuve la plus terrible de sa vie. Après un certain temps, il en était presque venu à oublier ce que c'était d'être humain.

Il sauta de son rocher pour rejoindre la panthère-garou. Il prit le temps de la détailler, si elle n'avait pas de fond humain, il ne l'aurait même pas approché. Elle était visiblement plus imposante, forte et confiante sous cette apparence que lui l'était. Daïtchi était pourtant l'homme le plus confiant qui devait exister...


« J'imagine que tu n'auras aucun mal à pister mon odeur... Si tu as besoin d'un endroit pour une humaine... Tu n'auras qu'à me trouver...»


Il huma l'air, visiblement, tous les animaux avait déguerpi en vitesse en voyant le massacre. Il leva les oreilles bien droite, ravie du silence qui les entouraient et se coucha en boule sur les feuilles mortes rougeâtres à cause du sang.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Étudiante
avatar
MessageSujet: Re: Perdue & Blessée Lun 7 Jan - 9:20

"- Arrêté de changer? Si je m'arrêtais de changer, j'en mourrais! Ce serait comme m'enlever une partie de moi-même... Ou comme me sectionner un membre de mon corps d'humaine..."

Quand mon pelage fut propre, je relevai la tête et acquiesçai à ce qu'il dit.

«Pour une humaine s'est effectivement une autre paire de manches... Je sais. Mais après des années de poursuite, j'ai dû vraiment m'habituer à rester changer en panthère. Je saurai certainement m'y faire si je n'ai pas d'autres choix. J'aimerais savoir et comprendre où je suis tombée en traversant ce portail. Tu comprends?»

Je le vis s'approcher et me détailler en même temps. Je relevai donc la tête avec fierté. Je s'avais que j'en imposais sous ma forme animale. Après tout, j'étais né ainsi.

«T'inquiète, quand je m'aurai assez renseigné sur cet endroit, je viendrai surement.»

Il se redressa au ayant l'air ravie du silence et se coucha sur le tas de feuilles recouvertent du sang des loups que je venais de tuer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Perdue & Blessée Mar 8 Jan - 14:45

" Ce n'est probablement pas la même chose pour les métas et les garous..."

Il n'en savait pas grand-chose. Pour dire vrais il n'avait jamais pensées à sympathiser avec l'un des garous de la forêt donc ses connaissances en la matière étaient quelque peu limité.

"Je n'aie pas vraiment d'explication. Ce monde ressemble beaucoup à celui l'autre coter du portail, seulement je ne me rapelle pas avoir vu un seul humain depuis que je suis ici."

Le portail l'avait changé, avec le temps il en avait déduit que tous les humains avaient été transformé en créature, mais il devait bien avouer qu'il se demandait pourquoi? Comment le portail décidait-il de qui allait devenir quoi? C'était plutôt étrange puisque lui malgré l'apparence du Satyre, il adorait ce qu'il était. Puis bon... Il avait eu la chance d'être méta, il n'allait pas s'en plaindre non plus.

"C'est la première fois que j'entends parler d'une créature traversant le portail. Je veux dire... Tu étais déjà une panthère-garou, tu sens des changements?"

Qui sait, peut-être allait-elle devenir plus forte ou acquérir de nouvelles capacités. Ce portail semblait pouvoir faire n'importe quoi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Étudiante
avatar
MessageSujet: Re: Perdue & Blessée Mer 9 Jan - 0:54

Je hochai de la tête pour approuver ce qu'il disait. Non, ce n'était certainement pas la même chose pour les métamorphes que pour les garous! S'il était capable de ne pas se transformer dans une période plus longue que un mois... Chapeau! En dehors d'un mois... incapable de résister à l'appel de la transformation...

«Aucun être humain?!? C'est possible un monde sans êtres humains! Cool! Je sens que je vais a-d-o-r-é-e ce monde moi!»

Un monde sans êtres humains... Le rêve! Ces êtres étaient intolérents et complètement fermés ainsi que bouchés! Enfin, je vais pouvoir souffler ainsi que respirer tranquillement sans avoir l'air d'une bête de foir à cause de mes capacitées et de ma manière d'être assez... féline...

«Je ne me sens pas comme s'il y avait eu des changements en moi... Je me sens comme d'habitude...»

Je plissai le museau avec un air concentré et recherchai profondément en moi un quelconque changement.... J'entrai en transe et soudain... Je vis une intense boule de feu qui brûlait sans fin à l'intérieur ma poitrine. On aurait dit qu'elle pulsait comme mon coeur... au même rythme que mon coeur...

«Feu... Le feu... Il brûle en moi... C'est mon coeur qui pulse avec les flammes éternellement présentent au fond...»
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Perdue & Blessée Lun 14 Jan - 0:05

" Nope, aucun. Il reste les sorciers et quelque race qui sont très proches de l'humanité, mais personne ne l'est entièrement. Il n'y à donc aucune raison pour que quelque te pourchasse ici."

Elle avait cessé depuis longtemps de croire en la race humaine et avec l'histoire qu'elle avait racontée, Daïtchi comprenait bien ce qu'elle avait dû ressentir. Il était assez confiant des capacités d'une panthère pure souche pour survivre dans ce monde de créature surnaturel, mais surtout dans cette forêt qui à la prochaine pleine lune serait mille fois beaucoup plus dangereuse que maintenant. Les loups-garous sont particulièrement féroce et intelligent, rien de comparable avec les carcasses de bas étages qui les entouraient. Devait-il la prévenir, elle n'avait probablement jamais croisé d'autre créature que sa famille...

" Le feu...?"
S'il avait été sous sa forme humaine, il aurait éclaté de rire en la voyant plisser le museau avec tant de concentration. Il allait lancer une bêtise comme il en avait l'habitude, mais ce retenu.

" Sérieusement, tu as hérité du puissant dont du feu.. Impressionnant."

Il ne pouvait interpréter autrement ce qu'elle venait de dire. Le feu était l'un des quatre éléments et selon le satyre le dangereux. Thalia sous sa forme de panthère était déjà redoutable, si elle parvenait à contrôler son nouveau pouvoir, survivre ici ne serait plus qu'une simple formalité. La plupart des créatures ne peuvent rien contre le feu.

"C'est très puissant" Lâcha-t-il avec plus de sérieux " Ne fais rien de stupide et va s'y doucement..."

Il avait déjà vu des gens être détruit par leur propre puissant.. Celle-ci devenant incontrolable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Étudiante
avatar
MessageSujet: Re: Perdue & Blessée Lun 14 Jan - 19:20

«C'est tout simplement, G-é-n-i-a-l-e, alors!»

Les yeux fermés, je ressentais la chaleur de mon élément... oui c'était bien le feux dont j'étais dépositaire du contrôle. Ou plutôt, je ne le contrôlais pas, nous étions allié. C'était une partie de moi-même. Un feu sacré qui garantissait ma sécurité. Je me sentais en harmonie avec lui et complètement sou le charme de cet élément dangerex et imprévisible tout comme moi je l'étais de caractère.

«Oui... le feu...»Je ronronnais.

Je sourire félinement, les yeux fermés, alors qu'il disait que c'était impressionnant comme pouvoir. Puis, j'ouvris les yeux alors qu'il me conseillait de faire attention avec mon nouveau pouvoir. Ainsi que de ne rien faire de stupide avec. Je l'observai d'un air tranquille. Je savais déjà quel genre de don j'étais dépositaire. Je savais aussi que le plus incontrôlable était le feu. Élément dévastateur et sans pitié. Et je prévoyais un entraînement draconiens pour le maîtriser.

«N'aie aucuns soucis... Mon père possédait cette puissance en lui lorsqu'il était en vie et nous enseignait des méthodes de relaxation afin que si l'un d'entre nous se révélait le posséder, nous sachions nous débrouiller même s'il n'était pas présent afin de nous l'enseigner correctement.

Je me relevai sur mes pattes et m'étirai avant de le fixer à nouveau.

«Tu viens?!? J'ai le goût de visiter un peu plus pronfondément cette forêt... Mais avant»

Je me retransformai naturellement et sans douleur en deux temps trois mouvements pour ensuite m'étirai à nouveau sous ma forme humaine.

"- Hum... Ça fait du bien de s'étirer..."

Je lui souris.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Perdue & Blessée Lun 21 Jan - 1:54

Impressionnant, ce pouvoir était déjà dans sa famille. Le portail ne lui avait rien donné, il l'avait simplement fait ressortir, du moins c'est ce que croyait Daïtchi. Après tout, personne ne connaissait vraiment le fonctionnement de ce passage étrange.

"C'est bien..."

Il avait répondu évasivement, pas vraiment convaincu. Mais bon si elle croyait être en mesure de gérer tout ça, qui était-il pour dire le contraire. Il se retransforma presque en même temps qu'elle, s'étirant, visiblement ravie de se retrouver sur deux jambes. Il n'était pas trop habitué à conserver longtemps une forme animal, même si ce n'était pas si désagréable.

" Je crois bien que tu à effrayer les autres animaux. Nous ne devrions pas avoir de problème en restant sous forme humaine..."

Pour dire autrement, il était certain qu'en cas de pépin, se transformer serait pénible. Il conservait déjà par habitude son apparence humaine, même s'il le faisait sans la moindre difficulté, passer d'une métamorphose à une autre, sois d'humain a panthère dans ce cas si était épuisant. Il savait pourtant qu'en reprenant son apparence naturelle entre la transformation, il ne ressentirait pas cette fatigue qui l'accablait en ce moment et qu'il prenait la peine de cacher à Thalia.

" Tu as des projets? Je veux dire, maintenant que tu es libre et que tu n'as plus à te cacher."

Il commença à s'aventurer à travers les arbres, se maudissant intérieurement de ne pas avoir prit le chantier. Il était loin d'avoir la grâce d'un félin sous sa forme humaine.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Étudiante
avatar
MessageSujet: Re: Perdue & Blessée Lun 4 Fév - 21:32

En l'entendant dire que j'avait surement effrayé tous les autres animaux, j'eus un sourire fière de moi. Il rajouta qu'on ne devrait pas avoir de problèmes en restant sous forme humaine dans le secteur. Au pire des cas, je pouvais toujours me retransformer en moins d'une demi seconde et être prête à affronter n'importe quel sorte d'animal se mettant en travers de ma route... Puis, il me posa la question fatidique... Mes projets d'avenir maintenant que je n'avais plus personne aux trousses... Question dont je n'avais pas encore débattus avec moi-même.

"-Premièrement, je crois que si je peux trouver une meute de panthères-garous serait une bonne chose. Un garou ne peut vivre sans meute, la solitude pèse tellement sur la conscience que la plupart du temps, il met fin à ses jours. J'ai pu ne pas y penser durant la traque, mais maintenant que je suis libre, comme tu dis ça va bientôt me tomber dessus..."

J'évitai les branches des arbres avec fluidité, presque par instinct en marchant aux côtés de Daïtchi tout en réfléchissant à la suite.

"- J'espère y parvenir avant la période des chaleurs... sinon, je vais devoir m'attacher quelque part et ça se peut très fortement qu'à ce moment-là je demande à t'emprunter ton sous-sol afin de me garder en contrôle. Je n'ose imaginer ce qu'il adviendrait si je devais être libre de mes mouvements durant mes chaleurs... Je serais alors incontrôlable..."

Je rougis légèrement en pensant à toutes sortes de possibilités... Oh mon dieu que c'était embarrassant!

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Perdue & Blessée

Revenir en haut Aller en bas

Perdue & Blessée

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Sujets similaires

-
» "La Route Perdue"
» update des blessés du canadien ce soir
» Wyclef Jean blessé dans une fusillade (PAS CONFIRMEE)
» Perdue en Forêt (PV: Kairi)
» Cybèle, l'elfe perdue

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Across The Universe :: Los Angeles :: Terrain de verdure :: Forêt-